FAQ

Questions-réponses

Les informations réunies ici vous apportent un éclairage sur le métier de la traduction et sur la localisation logicielle en général. Vous apprenez ici entre autres comment placer efficacement des commandes de traduction ou quelles sont les langues et formats de fichier pris en charge.


 Quels sont les points à observer lors de votre commande de traduction ?

Il est recommandé de fournir les éléments d’information suivants lors d’une commande de traduction, afin d’éviter des questions en retour et de perdre du temps :

  • Langue source et cible (langue et pays, par ex. français pour la Suisse ou la Belgique)
  • mise à disposition des documents/délai de livraison (heure comprise)
  • nombre de mots ou de lignes standard (55 caractères)
  • groupe cible et contexte
  • extrait de texte
  • précisions sur la terminologie spécialisée, si disponibles
  • précisions sur les termes de paiement, si ceux-ci sont imposés

 Langues sources

Je traduis de l’allemand (Allemagne, Suisse) et de l’anglais (Grande-Bretagne, États-Unis).
De plus, je suis en mesure de traiter électroniquement toutes les langues courantes dans le cadre de la gestion de projets ou de la localisation logicielle (ou régionalisation).

 Langues cibles

Je traduis uniquement dans ma langue maternelle, qui est le français. Mon expérience professionnelle me permet également de réaliser des traductions en français pour la Suisse (en tenant compte des différences sur le plan typographique et de la terminologie). De plus, je suis en mesure de traiter électroniquement toutes les langues courantes dans le cadre de la gestion de projets ou de la localisation logicielle (ou régionalisation).

Formats

Tous les formats supportés par l’outil de traduction SDL-Studio sont acceptés :

  • Adobe Acrobat: Adobe Acrobat : PDF (via un fichier bilingue ou Microsoft Word)
  • Adobe FrameMaker (7.x*, 8.x et 9.x)
  • Adobe InDesign (CS2, CS3 and CS4, Interchange format files (INX), InDesign Markup Language (IDML)
  • Generic delimited text (CSV, CAT files)
  • Generic Text (TXT)
  • HTML avec Active Server Pages (ASP), Active Server.NET (ASP.NET), Java Server Pages (JSP) et Include files (INC)
  • Interleaf. (IASCII*)
  • Java. (PROPERTIES)
  • Microsoft Excel 2000-2003. (XLS, XLT)
  • Microsoft Excel 2007 (XLSX, XLTX, XLSM)
  • Microsoft Word 2000-2003 (DOC, DOT, RTF)
  • Microsoft Word 2007 (DOX, DOTX.)
  • Microsoft PowerPoint 2000-2003( PPT, PPS, POT)
  • Microsoft PowerPoint 2007 (PPTX, PPSX, POTX, PPSM)
  • Microsoft. NET (RESX und XAML)
  • OpenOffice (ODT, ODS, ODP)
  • PageMaker: Tagged files TXT*
  • QuarkXPress7**: QuarkXPress tagged files QSC, XTG, TTG, TAG
  • QuickSilver 3.0: IASCII versions 8.5 et 8.6
  • RESX: .NET XML-based resource
  • SDLX files: fichiers bilingues ITD, fichiers SDL Trados Studio, fichiers bilingues SDLXLIFF
  • SGML*: SGM, SGML
  • StarOffice: SXW, SXC, SXI
  • Fichiers TradosTag : fichiers bilingues TTX
  • Ventura*: fichiers balisés TXT
  • Windows Binary: EXE, DLL, OCX
  • Windows Resource: RC, DLG
  • Workbench RTF, XML, XSL: documents XLIFF (XLF)
  • XML, XSL: documents XLIFF (XLF)

Le format que vous privilégiez ne figure pas ici ?
Contactez-moi, et j’analyserai volontiers vos fichiers en vue de leur traduction.

 Qu’entend-on par « localisation logicielle » ?

En développement logiciel, la localisation (terme directement transposé de l'anglais et couramment employé pour « régionalisation ») est le processus qui consiste à adapter des contenus (livres, films, sites Web), des procédés, des produits et des programmes informatiques en particulier (logiciels) aux particularités linguistiques et culturelles locales établies dans un secteur commercial ou dans une région d'utilisation (pays, région ou groupe ethnique), définis sur le plan géographique ou ethnique. (...)
La localisation comprend dans un premier temps la traduction d'un produit logiciel dans une autre langue dans le domaine du développement logiciel. Les traductions requises dans le cadre de la localisation logicielle sont réalisées le plus souvent à l’aide de logiciels spécialisés de traduction assistée par ordinateur (TAO, CAT en anglais). Elle couvre également les indications de date, heure, monnaie et température ainsi que les unités de mesure et les valeurs de conversion. L’adaptation du produit et de sa documentation aux dispositions légales en vigueur au lieu d’utilisation revêt également une importance décisive dans ce processus. Plus avant, il faut entreprendre des adaptations audiovisuelles (en considération du goût musical local). Ceci se traduit aussi par l’adaptation des palettes de couleur, des polices de caractères, de la sortie audio et de la synthèse vocale comme des images (par ex. des drapeaux). C’est notamment à travers l’utilisation de graphiques que l’adaptation sur le plan des particularités géographiques et culturelles revêt toute son importance, en tenant compte aussi des habitudes et des goûts de chaque utilisateur. Source : Wikipedia

 Que recouvre l’« internationalisation de logiciels » ?

En informatique et dans le domaine du développement logiciel, l'internationalisation s'attache à concevoir un programme de telle sorte qu'il puisse être facilement adapté à d'autres langues et à d'autres cultures sans devoir en modifier le code source.

 Mes domaines de spécialisation et mon expérience capitalisée au travers de commandes précédentes :

De A comme application à Z comme Jour zéro

  • Applications métiers
  • Informatique (généralités)
  • Informatique : matériel
  • Informatique : logiciels
  • Informatique : systèmes, réseaux
  • Couverture de toiture
  • Géographie
  • SIG et applications géolocalisées
  • RH
  • TI (technologies de l’information)
  • Biens de consommation
  • Culture
  • Art
  • Télécommunication
  • Tourisme
  • Transport-logistique
  • Environnement et écologie
  • Environnement
  • Planification du trafic
  • Sécurité Web
  • Publicité / relations publiques
  • Économie / commerce